Le goût des autres

Bonjour à toutes et tous.

J’espère que vous vous portez bien et que vous avez passé un excellent week-end.

Pour débuter la semaine, je fais un petit article pour remercier quelques femmes parmi mes clientes qui ont porté mes créations avec splendeur l’année dernière.

On a l’habitude que mon travail soit mis en valeur à travers et grâce à Jordane, mais dans les faits il y a de nombreuses femmes qui ont su magnifier mes créations en proposant des looks traduisant parfaitement leur identité et leur style et pour moi c’est quelque chose de fort et d’enrichissant.

J’aurais dû poster cet article il y a un moment déjà afin de les remercier de leur contribution pour la diffusion de mon travail et je souhaite donc m’excuser d’avoir tant tardé à le faire.

En tant que créatrice de mode, c’est très gratifiant de me sentir portée par des femmes qui contribuent à l’essor de ma marque.

Le succès de mon travail ne peut avoir lieu sans la confiance que me témoignent ces femmes qui en portant mes créations valident d’une certaine manière ma vision de la mode, du corps et ma démarche artistique.

En portant mes vêtements elles nourrissent mon imaginaire et la nécessité de m’imprégner de ce qu’elles sont pour construire une image de femmes aux multiples facettes.

Le pouvoir du vêtement c’est l’art de fédérer des personnes de tout horizon. La mode est un art fécond, un espace d’échange et de rencontre.

Même si j’ai un peu de mal avec les réseaux sociaux je dois reconnaître que j’y ai fait de belles rencontres qui sont très importantes pour moi aujourd’hui.

Je vous présente donc quelques femmes qui ont porté mon travail (certaines rencontrées via les réseaux et qui sont devenues des amies) et qui sont toutes des moteurs pour moi pour avancer.

Je commence par ma magnifique Larissa DIOP.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Larissa porte un palazzo pant, un top et un kimono qui sont mes créations.

Larissa est une femme formidable et est incontestablement l’une de mes plus belles rencontres via les réseaux sociaux. Elle est bienveillante (ce qui est une qualité très importante pour moi) et c’est aussi un trait de caractère important pour le métier qu’elle pratique car cette dernière se charge de décharger émotionnellement et physiquement pendant quelques heures tous parents qui a besoin d’un relais. Larissa aime la mode et a un style souvent old-school année 70 que j’aime assez, voire beaucoup en fait. Elle tient un instagram avec sa sœur Karen que je vous invite à découvrir ici

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Larissa m’a très vite fait confiance en me commandant des choses. Elle est l’une des premières personnes qui m’a donné la force de continuer ce que je fais dans la mode. Je tiens à la remercier car c’est important de s’entourer de personnes qui ont foi en vous et en votre travail.

 

Maintenant je vous parle de Saryba alias Kurvisary.


Saryba porte une maxi jupe de ma collection capsule sur laquelle l’imprimé est réalisé par moi.

Saryba c’est la sublime moue boudeuse. Oui c’est étrange de la qualifier ainsi, mais c’est ce qui me vient en tête. Elle est comme moi, elle ne sourit quasi jamais dans ses photo et du coup on n’a pas trop envie de la chercher car ça pose le personnage. Après mon 1er échange direct et réel avec elle il en ressort que c’est un vrai bonbon (désolée ma Sary de casser ta réputation). Cette jeune femme c’est un concentré de gentillesse et de douceur avec un petit coté sarcastique comme je les aime. Saryba c’est moi en plus jeune dans le caractère et la personnalité, en tout cas je me retrouve beaucoup en elle. Elle fait partie de ces visages qui j’ai immédiatement envie de photographier et d’en faire une expo sur le portrait car ses yeux sont captivants. J’aime absolument tout de A à Z chez cette femme, son physique, sa posture dans les photos, son attitude, ce regard mi effronté et mi provocateur.
Je vous invite à aller faire un tour sur son insta pour découvrir un peu son univers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Place maintenant à la GÉNIALISSIME MAYA.

Maya porte une jupe Corolle qui est l’une de mes créations.

Maya est une femme qui ne ment pas, elle n’a pas peur d’aller à la confrontation si elle perçoit une injustice. Avec elle, pas de faux-semblants.

C’est une femme que je trouve très belle et dans chacun de ses posts elle encourage les gens qui  suivent ses aventures à se libérer des carcans sociétaux. C’est une personne que j’aime beaucoup et qui a le désir de valoriser le travail de marque telle que la mienne. Mes adjectifs pour qualifier Maya seraient énergie, force, rage, pugnacité, liberté, beauté, humour. C’est quelqu’un que je respecte pour toutes ces raisons.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Place à Claire Ferraci:

Claire porte une jupe corolle midi de ma dernière collection qui malheureusement n’est plus disponible, toutes les pièces sont vite parties.

Si je pense à Claire je pense à Pin-up car il y a ce petit coté qui émane d’elle. Elle est sexy, se met en valeur avec des pièces qui lui vont toujours hyper bien.

Elle fait aussi partie des premières personnes à m’avoir très vite encouragée ce qui m’a aidée à croire en moi. J’ai de la tendresse pour Claire pour sa gentillesse, sa fragilité qu’elle ne dissimule pas, ses coups de gueule toujours justifiés.  Je la remercie pour ses retours toujours constructifs sur mon travail.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Je termine donc cet hommage pour certaines qui gravitent dans l’univers NSQOL avec la SUPERBE LUDIVINE.

Ludivine porte une jupe patineuse de la marque NSQOL.

On en parle de Ludivine et de ses styles de DINGUES ? Dans son prénom il y a, Divine et franchement je trouve qu’elle l’est toujours, mais je manque sans doute d’objectivité, car j’aime tellement son univers et ce qu’elle dégage.

Ma p’tite sœur et moi sommes totalement dingues de cette jeune femme à l’humour bien caustique et qui manie mieux que personne le 2ème (voire même le 1000ème) degré. Elle n’induit personne en erreur et ne prétend pas être ce qu’elle n’est pas. Les choses sont clairement posées dès l’arrivée sur son insta qui s’appelle Grosse avec Frange et c’est intéressant et surtout très frontal comme nom et on comprend bien vite que ce n’est pas ce qui la définit.

Ludivine est une des rares personnes chez qui j’aime quasi tout à 99% de ce qu’elle porte. Autant dire que je suis admirative de ce qui se raconte chez elle à travers le vêtement.

C’est un vrai caméléon cette femme. Elle arrive toujours à me surprendre et elle me fait souvent rire dans sa manière de formuler les choses. J’adore Ludivine et j’espère que je pourrais passer un peu de temps avec lorsque j’irais à Paris.

Voilà je voulais célébrer ces femmes que je trouve Belles, déterminées, entières, généreuses. J’aime la manière dont elles s’approprient mon travail. Ce sont des passeuses de récit de vie.

 

J’aime la mode pour sa dimension fédératrice, elle se trouve à un carrefour de nos différentes identités et elle est aussi une voix de nos silencieuses humanités.

Je vais terminer cet article avec des photos de 3 autres femmes qui sont dans ma vie et qui ont dernièrement porté du NSQOL.

Une mère et sa fille Cassandra qu’on verra souvent prochainement dans mon travail et une autre amie à moi, Marion fantastique auteure compositrice et chanteuse qui fait aussi partie du groupe Cerum Prod.

Quel bonheur d’avoir le goût des autres et de créer pour des femmes aussi intéressantes.
Je tiens à les remercier de porter mes créations car le succès d’une marque se construit grâce à l’image qu’elle véhicule et avec de telles femmes je suis assez fière de pouvoir mettre en pratique ma philosophie de travail qui est de créer des vêtements au service du corps et de l’âme et pas le contraire.

Par ailleurs ces superbes femmes font la démarche de faire de belles photos afin de valoriser mon travail et c’est de l’investissement personnel pour lequel je leur suis infiniment reconnaissante.

Je m’arrête là pour aujourd’hui mais je reviens vite.

Prenez soin de vous et excellente semaine

Nafissath

 

Retrouvez moi sur      

Design & stylism by N’sqol

Toutes les photos et contenus de ce blog sauf mentions contraires, sont propriétés exclusives de l’auteur (N’sqol/Nafissath Abdoulaye). Merci de me contacter si vous désirez vous servir de mes photos ou textes.
Selon l’art. 9 du Code Civil tout abus des droits à l’image sera poursuivi sans avertissement.

 

 

 

 

Un commentaire sur « Le goût des autres »

  1. Waouw, quelle belle article qui met en avant tellement de jolies femmes. Encore merci pour cette magnifique jupe, qui est d’une pure beauté. Continue ton travail et cet art qui t’es si propre, tu es toi aussi une super-nana, douce, forte, determinée et pleine de lumières. Gros bisous ♥️

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s