BLANCHEPORTE & AURELIE GIOT Part. II

English Version

Salut tout le monde.

Il y a quelques temps je vous ai posté une première proposition de looks proposés par Jordane avec l’une des  magnifiques pièces de la collaboration entre Aurélie Giot et BlanchePorte, la combi rouge.

Aurélie Giot x Blanche Porte Part. I

Si vous ne l’avez pas lu je disais :

« Parlons de la collection.

Je l’ai découverte à cause d’une discussion houleuse sur les réseaux sociaux concernant les prix car les potentielles acquéreuses de pièces se sont plaintes de la différence de prix selon les tailles et ont trouvé injuste cette différence.

Avant d’être créatrice je ne percevais pas à quel point le métrage, le patronage  (en prenant en compte les valeurs de coutures et autres ) utilisés pouvaient être très différentes selon les tailles et les morphologies si l’on ambitionne d’avoir un beau rendu sur deux silhouettes totalement opposées.

Il y a une dizaine d’années j’étais plutôt du coté de celles qui se plaignent.

Maintenant, comme dirait la  pub « ça c’était avant ».

J’ai compris en créant que si je voulais faire porter un même vêtement à Jordane qui porte un 50/52 et à ma sœur Fayçalath qui porte un 38/40 et que le rendu soit extrêmement beau sur les deux morphologies il ne fallait pas que je construise en agrandissant les pièces de manière homothétique car il ne suffit pas simplement d’augmenter ou de diminuer de plusieurs centimètres une pièce pour que le rendu soit joli et/ou esthétique.

Certes le corps rentre dans la pièce mais le rendu n’est pas forcément esthétique et confortable et vous conviendrez avec moi que le confort dans un vêtement est très important.

Si on veut allier confort et esthétisme il faut penser le patronage en fonction de la morphologie pour être au plus près des mouvements du corps afin de conférer à la silhouette une très belle allure et ainsi exprimer une assurance histoire d’éviter que ce qui est perçu de vous dans un vêtement n’est pas adapté et que vous êtes engoncée dedans.  »

Pour connaitre la suite de cette première partie vous n’avez plus qu’à cliquer ici.

Aujourd’hui je vous propose donc les looks préparés par moi, portés par Jordane (bien entendu) et votre hôte.

Une combi n’est pas très facile à associer et on a souvent du mal à proposer des choses avec, car la pièce se suffit à elle même.

Dans le cas de cette combi rouge vermillon précisément, la vibrance de la couleur fait qu’à priori on a pas envie d’en faire des tonnes.

Le défi pour moi a donc été de penser à des associations qui sortent des sentiers battus et qui offrent une autre lecture de cette combi en apportant une touche à la fois ludique avec un soupçon d’androgynie attitude comme j’aime.

Commençons par les looks portés par Jordane qui est une variante du look initial que j’ai construit pour moi et que vous verrez en dessous.

J’ai d’abord associé cette combi à un de mes manteaux dont il y aura peu de quantités mis en vente prochainement sur mon Etsy pour créer une tenue tendance parce-que le rouge et le rose c’est THE tendance de l’automne hiver 2017/2018.

Le deuxième look joue la carte du sexy sans en faire trop. C’est une tenue qui pourrait être parfaite pour une saint valentin. J’ai construit l’image d’une femme mystérieuse, sure d’elle et conquérante. J’aime beaucoup ce look sur Jordane et cette célébration de sa féminité.

Voila donc quelle lecture j’ai conféré à cette pièce sur Jordane en partant de mon propre look que je vous montre maintenant. Je peux dire avec certitude que Melle a adoré le résultat sur elle.

J’ai eu envie de faire l’association avec une chemise et un nœud pap car je cherchais comment porter ma combi sans avoir à m’inquiéter que la partie haute, cache-cœur n’en dévoile un peu trop.

En fauteuil électrique quand je mets un décolleté je ne me sens pas toujours à l’aise étant donné que les gens (les hommes en l’occurrence ) qui sont debout ont une vue plongeante de ma poitrine. Il m’est arrivé dans les transports en commun de lever la tête et de voir des yeux baladeurs et c’est un truc qui me gêne.

Pour mettre cette combi en été je vais me coudre vite fait un débardeur simple avec un col V dans une couleur qui aura un peu un effet nude sur ma peau.

En attendant donc de pouvoir mettre cette combi en été j’ai cherché comment la mettre de manière originale cet hiver. J’ai donc d’abord testé avec une chemise et un nœud papillon et ensuite avec une cravate et un petit béret en laine pour lui donner un petit coté uniforme.

En été je la mettrais beaucoup plus qu’en hiver cette combi car je ne marche pas et je suis vite en hypothermie lorsque je roule si le tissu de mon vêtement est fin et c’est le donc le cas pour cette combi.

Pour Jordane qui marche ça va dans la mesure où le corps se réchauffe dans le mouvement mais pour moi c’est trop fin en automne, alors en hiver n’en parlons même pas.

Si la même combi existait dans un tissu plus épais avec de l’élasthanne dans des couleurs grises, vert bouteille ou jaune ocre croyez moi que j’en ferai collection tout l’hiver car en dehors de ce problème d’épaisseur c’est une pièce très très très agréable à porter, très confortable et je me sens belle dedans et quasi jamais je ne dis ça.

En tant que créatrice je trouve rarement des pièces dans lesquelles je me sens bien en fauteuil c’est pour cette raison que j’ai la certitude que l’équipe a vraiment fait un très bon travail de patronage.

Le vêtement épouse parfaitement les formes du corps et du coup c’est bien posé.

BlanchePorte a vraiment réalisé une très belle collaboration avec Aurélie Giot. Félicitations à elle encore d’avoir pensé des pièces qui allient plusieurs critères importants pour se sentir bien dans son corps et qui en même temps sont intemporelles.

Je vous laisse donc avec ces quelques photos de moi dans ma combi génialissime et Merci à BlanchePorte et Aurélie GIOT qui ont fait un travail formidable. Grace à cette collaboration je me suis débarrassée un peu de l’image d’épinal que j’avais de La BlanchePorte et j’espère qu’ils feront d’autres collaborations aussi jolies et modernes.

Pour finir voici deux autres pièces que j’ai adoré et cette robe Aurélie la portait lors de son passage à la Pulp et elle était absolument magnifique.

Message subliminal pour les personnes qui cherchent des idées de cadeaux à m’offrir à noël, regardez juste mes pièces préférées au dessus des fois que…..

Sur ces belles paroles je m’en vais discutailler avec la vie pour venir vous conter ses vicissitudes heureuses ou malheureuses car là est le sens même de l’idée de vivre.

Prenez soin de vous. Je vous embrasse Nafissath

 

Retrouvez moi sur   1-instagram   2-facebook   3-twitter   4-lookbook

Pictures by Nafissath Abdoulaye

Design & stylism by N’sqol

Toutes les photos et contenus de ce blog sauf mentions contraires, sont propriétés exclusives de l’auteur (N’sqol/Nafissath Abdoulaye). Merci de me contacter si vous désirez vous servir de mes photos ou textes.
Selon l’art. 9 du Code Civil tout abus des droits à l’image sera poursuivi sans avertissement.

Un commentaire sur « BLANCHEPORTE & AURELIE GIOT Part. II »

  1. Comment fais-tu pour ne pas avoir de « bourlets » de chemise sous la combi ?
    C’est toujours mon problème quand je fais des superpositions.
    Tu réussis presque à me convaincre de prendre une pièce de la collection !!!!

    Et ce manteau rose <3
    Des bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s