Aux âmes heureuses ou en devenir…

Bonjour bonjour tout le monde !

D’abord j’espère que vous vous portez à merveille et que ce début d’année se déroule sans trop d’encombres.

Aujourd’hui 14 Février, jour de la fameuse Saiiiiiiiint Valentin qui donnera lieu sur tous les réseaux sociaux à « des bonnes fêtes de la saint valentin » par ci par là, agrémentés de cœurs, et c’est le genre de date qui  » oppose  » deux camps:

les amoureux et les amoureux de l’amour (ce qui n’est pas du tout la même chose) qui adorent cette célébration et les célibataires ainsi que quelques aigris qui voient dans cette fête un mercantilisme et blablabla dont on entend inlassablement parler chaque année et franchement ça me fatigue.

La saint valentin c’est un peu comme les fêtes de fin d’année.

Soit on joue à fond le jeu soit on se sent peu concerné et on a hâte que ça finisse .

Après il y a une troisième catégorie qui correspond à des profils comme moi, c’est à dire qui n’aime ni ne déteste ce genre de fêtes.

Je dois dire que ça m’indiffère au plus haut point mais je ne ressens nullement le besoin de passer l’envie à ceux et celles qui aiment ça et qui aiment les célébrer.

Il est dans ma nature d’avoir du mal à me réjouir de choses dont je sais que certaines personnes sont privées comme je l’ai dit dans mon article sur les fêtes de fin d’année.

Je n’arrive pas à m’expliquer pourquoi je fonctionne ainsi mais c’est intrinsèque chez moi.

Au delà de ça j’ai l’impression qu’on m’intime l’ordre de célébrer l’amour et je n’en ai pas envie si je n’ai pas le cœur à « ça » même si je suis amoureuse.

D’ailleurs je le suis du même homme avec qui je vis depuis 18ans.

Donc dans mon cas à moi ce n’est pas un problème de célibat et c’est encore moins de l’aigreur, juste de l’indifférence qui est dût à plusieurs facteurs dont le 1er est la misanthropie dont je fais preuve à mon égard et qui m’empêche d’aimer comme je devrais .

Oui on peut être misanthrope envers soi et d’ailleurs je l’explique dans ma bio.

Je pense que le jour où je serai heureuse d’être qui je suis (autant dire que pour le moment ce n’est pas prêt d’arriver) je serai peut-être contente de m’octroyer une soirée romantique avec Mr M et faire cette chose banale le 14 février que bien des couples semblent aimer.

Bon sincèrement j’en doute car j’ai pas besoin de saint valentin pour des soirées romantiques.

La saint Valentin pour moi est plutôt sujet à questionnement sur qu’est-ce que l’amour et savons nous aimer vraiment?

Plus le temps passe, plus j’ai la conviction que notre manière d’aimer va de paire avec la manière dont nous nous aimons et nous nous considérons.

On aura beau se dire des je t’aime à la saint valentin mais la réalité c’est que si on ne se témoigne pas avant tout cet amour on confère à l’autre la responsabilité de notre propre bonheur et on lui demande en plus de nous aimer de la manière dont nous ne sommes même pas capables de nous aimer…

Dire des je t’aime pour la beauté du geste histoire de marquer le coup et au quotidien être dans une souffrance psychologique ou physique au point que ça influe sur le couple questionne sur l’idée même de l’amour et le je t’aime du 14 février.

Mr M et moi nous nous aimons c’est un axiome mais aujourd’hui l’amour de l’autre et pour « l’autre » ne me suffit pas car je n’arrive pas à m’aimer donc ça se ressent dans ma façon d’aimer qui est un assortiment de crainte, de doute, d’angoisse .

Je viens de réaliser que phonétiquement on peut entendre ainsi la première phrase au dessus Mr M et moi comme : Monsieur aimez-moi!

En somme, une sorte d’injonction étonnante que je n’avais pas réalisé et je dois dire que je trouve ça intéressant vu mes questionnements actuels. Bref!

Bon revenons à la saint Valentin et moi (son émoi exacerbé). Oui suis lancée dans les jeux de mots là :)

Je m’impose une quête de méritocratie qui arrivera quand je me serai suffisamment donné les moyens de renvoyer une image de moi qui ne génèrera plus l’envie chez les autres de me mettre en balance avec quelqu’un d’autre.

Aujourd’hui c’est avant tout à moi même que j’ai envie de souhaiter une bonne Saint Valentin car il n’y a que comme ça que j’aimerais « l’autre  » plus sereinement sans peur ni doute de ne pas être à ma place.

Pour le moment ce jour de m’auto-souhaiter une bonne saint valentin n’est pas arrivé mais cette prise de conscience est un début pour cesser d’être sclérosée et avancer enfin car j’ai une très très mauvaise image de moi depuis quelques années et je suis forcée de constater que ça ne fait qu’accroitre au fil du temps.

Plus le temps passe, plus j’anamorphose ma représentation de moi au sens large (corps, intellect et autres) et du coup un mur s’érige chaque jour un peu plus haut et m’empêche de passer de l’autre coté et de donner des choses sereinement sans que ça ne m’épuise.

J’ai donc envie de dire aux gens qui sont seuls pour la saint valentin que même si c’est fatiguant, douloureux et un peu ostracisant sur les bords, souhaitez-vous quand même une bonne Saint Valentin et cherchez l’âme heureuse (amoureuse ) de vous et en vous qui vous fait avoir une vision plus juste et plus réelle de ce que vous êtes et de ce que vous faites. Si vous la trouvez, l’atteignez et la chérissez, la quête de l’amour ne sera plus une idée mais une réalité que vous connaissez et expérimentez au quotidien.

Savoir tomber en amour pour soi est le voyage le plus important qui vous conduira vers de grandes et belles choses que vous serez disposer à vivre pleinement et qui j’espère n’arrivera jamais à satiété.

Aujourd’hui c’est ce voyage que j’ai envie d’entreprendre car pour moi c’est vraiment une question de vie ou de mort et de vivre d’amour avec tout ce que ça génère de belles et délicieuses souffrances.

J’ai été comme la majorité des gens en faisant les choses à l’inverse.

J’ai d’abord trouvé l’amour de ma vie Mr M (que j’M plus que tout au monde) et maintenant je suis en quête et en pleine construction de l’amour de soi et je comprends et prends conscience que ça va être difficile et compliqué car j’ai trop laissé la place « aux autres » de s’octroyer le droit de me juger et de me notifier sans cesse que je suis hors norme selon leurs critères qui sont devenus miens.

Il va falloir désormais que je réduise ce trop pleins de places à un nombre très limité de gens bienveillants qui me permettrons de mettre fin à mon anamorphose existentielle et vitale.

Cette saint valentin est donc dédiée à toutes les personnes en quête d’une âme heureuse et à celles qui ont commencé à la trouver enfin et qui ont eu la chance que la rencontre du grand amour s’ajoute à ce bonheur.

Je la dédie aussi à une amie (qui est une p’tite sœur pour moi) que j’aime beaucoup, vraiment vraiment beaucoup et qui a eu une existence très douloureuse ces dernières années dans tous les domaines de la vie, qui vient ENFIIIIIN de retrouver sa liberté et qui à force de souffrances gardées et retenues ne sait plus comment gérer sa nouvelle vie de femme libre.

Elle a aimé, elle en a payé le prix et j’espère qu’elle aimera à nouveau, différemment mais surtout qu’elle s’aimera pour déterminer avec la plus grande clarté de ce qu’elle veut et ne veut plus.

 

Pour finir je vous laisse avec quelques looks qu’honnêtement je porterai pour un diner surprise en amoureux et qui ici sont magnifiquement portés par Jordane que je ne vous présente plus.

Une invitée surprise (qui répond au doux prénom de Lou-ann et qui est la fille d’une « âme-soeur) s’est incrustée lors du shooting !
Pictures by Nafissath Abdoulaye

Les ensembles sont mes créations, les accessoires (les deux sacs et le collier) sont des cadeaux que j’ai eu qui viennent d’une marque que j’aime beaucoup et qui a un site Parfois.

Le clutch et le bracelet avec des motifs graphiques de couleurs bleus, rouges et marrons sont les créations de Jordane.

Pictures by Nafissath Abdoulaye

Collier et sac Parfois

Pictures by Nafissath Abdoulaye

Clutch et bracelet création de Jordane et sac multicolore parfois. Il est toujours disponible sur leur site.

Les tissus utilisés viennent de chez Vlisco. L’un des tissus a déjà été utilisé dans les articles pour les fêtes de fin d’année dont les liens sont ici Pictures by Nafissath Abdoulaye et ici Pictures by Nafissath Abdoulaye

N'sqol - Looks de fêtes - Vlisco

Les tenues et les tissus sont à l’image de la vie et de l’amour pour moi, c’est à dire un éclatement de couleurs, de joies et de bonheurs contrebalancé par des courtes périodes sombres .

Les asiatiques diraient l’opposition permanente du yin et du yang.

Prenez soin de vous et partez à la quête de l’âme heureuse en vous qui est tapit dans l’ombre et qu’il est temps de mettre en pleine lumière.

Merci à Jordane pour l’aide qu’elle m’apporte sans cesse et d’être ce mannequin qui prend sublimement bien la lumière.

Je vous aimebrasse pour la beauté du geste et parce-que vous le valez bien.

Je vous laisse en musique avec deux morceaux que j’écoute beaucoup en ce moment

Pour finir voici une petite vidéo avec l’un des looks.

Pictures by Nafissath Abdoulaye

 

.
Toutes les photos et contenus de ce blog sauf mentions contraires, sont propriétés exclusives de l’auteur (N’sqol/Nafissath Abdoulaye). Merci de me contacter si vous désirez vous servir de mes photos ou textes.
Selon l’art. 9 du Code Civil tout abus des droits à l’image sera poursuivi sans avertissement.

 

2 thoughts on “Aux âmes heureuses ou en devenir…

  1. A reblogué ceci sur À l'aurore je suis néeet a ajouté:
    Hello les amies et bonne fête des amoureux,

    RDV sur le blog de N’sqol pour découvrir les looks qu’elle vous as concocté pour la St Valentin. Il y a des maxi jupes, du wax, des fleurs…

    Bref, foncez pour découvrir ces nouvelles créations et looks.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s