Au commencement le passé : 1

  1.  CFW

    Qui est Charles Fréderick Worth ?

Bonjour

Aujourd’hui j’inaugure la rubrique « Au commencement le passé » car comme je l’ai dit dernièrement dans un article tout ce qui passe pour moderne tire sa source dans le passé et on a tendance l’oublier.

Pour moi la meilleure façon de se libérer d’une chose est de l’assumer au grand jour. On peut ainsi faire table rase du passé bien que ça construise notre présent et notre futur.

J’ouvre donc aujourd’hui la découverte de ce passé (connu par certain) avec un article sur Frederick Worth et croyez moi c’est important de savoir qui il est dans l’univers de la mode et du luxe.

Charles Fréderick Worh est un couturier français d’origine anglaise du 19ème siècle ( né en 1825 et mort 1895) et il a changé le monde de la mode car il est l’inventeur de la couture.
Charles Fréderick Worh

Couturier de formation il était vendeur chez Gagelin maison de prêt à porter, d’accessoires et autres.

En plus de la vente il était donc artisan couturier et était chargé de reproduire les modèles que les clientes souhaitaient. Petit à petit il a été autorisé par la maison Gagelin à exposer ses propres créations inspirées par l’art et elles ont très vite eu beaucoup de succès et c’est à ce moment là qu’il eut l’idée de créer sa propre maison de couture.

Il faut savoir qu’avant lui les femmes commandaient les pièces dont elles avaient envie vues chez les femmes puissantes de l’époque.

Le travail du couturier constituait à reproduire les modèles commandés. Les couturiers ne prenaient aucune initiative en matière de création, ils n’étaient juste que des artisans qui se contentaient de répondre aux commandes des clientes.

L’idée de génie de CFW fut de créer ses propres tenues en s’inspirant de portraits historiques vus lors de ses visites au musée.

Il réinterprète des coupes observées sur ces portraits qui le fascinait tant en innovant, en détournant l’utilisation première d’un détail, d’un objet comme un caftan offert qu’il transforme en cape.

Pour l’époque c’était avant-gardiste.

Il a apporté une touche artistique à la mode en s’inspirant de ce qu’il voyait au quotidien. Il a introduit l’art dans la mode.

Charles Fréderick passe de l’artisan qui reproduit sur commande à l’artiste qui crée selon ses propres inspirations.

Il sort des collections selon les saisons ce qui aujourd’hui est communément appelé la pièce tendance du moment.

Sa 2ème innovation importante fut d’avoir inventé le concept du mannequin vivant.

Avant lui les femmes choisissaient leurs vêtements sur des poupées que des maisons de textiles leur envoyaient, afin qu’elles disent le modèle qu’elles souhaitaient que l’artisan reproduise.

Riche de tout ce savoir faire et de cette parfaite connaissance du textiles, de cette fibre artistique, il décide de fonder sa propre maison de couture House of worth dès 1858 puis quelques autres après.

Il demande à sa femme Marie Vernet Worth de lui servir de mannequin vivant (à l’époque on disait sosie) afin de présenter les nouvelles pièces de sa collection du moment et elle a accepté.

C’est ainsi qu’elle devient le premier mannequin au monde connu à ses jours je crois.
Marie Vernet Worth

Il organise deux défilés (printemps/été et automne /hiver) dans son salon devant les mondaines. Il impose ses propres tenues et la seule possibilité qu’ont les potentielles acheteuses est de choisir la couleurs du tissu et de quelques accessoires.

Il lance les tendances, fait la mode , et met en place la démarche même de la haute couture et c’est ainsi que grâce à lui paris devient la capitale de la mode.

Dès lors chaque année les enseignes de prêt à porter attendent la sortie de sa nouvelle collection pour lui demander l’autorisation de reproduire ses modèles pour le grand public.

CFW a incontestablement changé le fonctionnement de la mode et lui a conférer cette dimension élitiste, luxueuse en créant chaque année une dizaine de pièces qui deviennent la pièce du moment que toute femme de la haute société digne de ce nom doit avoir dans sa garde robe.

C’est la rareté du vêtement qui en fait du coup un produit de luxe et le fait que ces créations soient toutes plébiscitées n’a fait qu’asseoir sa puissance à la cour et dans l’univers de la mode.

House of worth a traversé le temps et sa dernière collection à ce jour date de 2013. Le créateur italien House of worth fut chargé de redonner vie à cette maison de couture. Je dois dire que son travail est très élégant et est un très bel hommage aux créations de CFW.

J’espère vraiment qu’il y aura une suite même si pour le moment rien de nouveau ne semble se profiler à l’horizon.

Quelques photos maintenant histoire de découvrir son travail.

Portez vous bien et à bientôt.

Nafi.

 


Toutes les photos et contenus de ce blog sauf mentions contraires, sont propriétés exclusives de l’auteur (N’sqol/Nafissath Abdoulaye). Merci de me contacter si vous désirez vous servir de mes photos ou textes.
Selon l’art. 9 du Code Civil tout abus des droits à l’image sera poursuivi sans avertissement.

One thought on “Au commencement le passé : 1

  1. A reblogué ceci sur À l'aurore je suis néeet a ajouté:
    Aujourd’hui La styliste et créatrice N’sqol nous fait faire un bond dans le passé, au 19ème siècle, afin de nous faire découvrir l’inventeur de la couture, Charles Fréderick Worth, qui fut aussi le premier à utiliser un mannequin vivant pour présenter son travail au monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s