DE LA SÉBURE

*
*
*
*
*
*
*
*
*

Bonjour à tous!

Aujourd’hui j’inaugure ma nouvelle rubrique Homme suit/sweet Homme ça avec une nouvelle marque que j’adore, DE LA SÉBURE.

J’ai décidé de faire une place pour les hommes sur mon blog car j’aime énormément la mode masculine, voire peut-être plus que la mode féminine. Il y a beaucoup de raisons qui expliquent cette passion mais je reviendrais dessus plus tard dans un autre article.

Aujourd’hui coup de projecteur sur DE LA SÉBURE.
Pour la petite histoire, je suis le style de ce fantastique designer depuis longtemps maintenant.

Je l’ai découvert sur le blog de Nothing but the wax.

DE LA SÉBURE est l’un des meilleurs amis de Chayet l’auteure du blog Nothingbutthewax.

Sur le blog de cette dernière j’ai vu quelques fois des photos de DE LA SÉBURE seul ou en compagnie de Chayet et à chaque fois j’ai été scotchée par son style totalement indéfinissable parce-que certainement pas représentatif de la mode masculine actuelle. Pour moi la recherche du minimalisme est tellement poussée dans la mode masculine cette année que ça manque d’un soupçon d’insolence et de défiance.

Chayet et de la sébure

Après ça se discute mais je trouve vraiment que la mode masculine manque de piquant et heureusement qu’il y a des stylistes qui innovent et De la Sébure en fait partie. Je le situe dans la lignée du duo de designer Sam Lambert et Shaka Maidoh. Je vous parle bientôt d’eux.

Pour revenir à Bernie Seb, DE LA SÉBURE, je ne sais pas si je peux considérer à bien y réfléchir que son style est indéfinissable mais je sais qu’il me renvoie à des photos de mon père dans les années 60-70 à San Francisco ou à Cotonou et il me rappelle les deux acteurs qui ont joué le personnage du film Shaft qui sont Richard Roundtree en 1971 et Samuel L Jackson en 2000 dans le remake.

L’identité visuelle de sa collection était déjà palpable dans son style. De la Sébure est iconoclaste et redonne au mot élégance toute son acception. Dans son style il n’y a pas de fioritures et cela se retrouve naturellement dans sa collection.

La première chose qui m’a frappée dans cette collection est la couleur criarde et les motifs.

Ensuite, comme pour le deuxième bouquet d’un bon vin, j’ai absolument adoré le mélange du wax et du bazin. Proposer du wax aux motifs très forts, du bazin, de la dentelle pour une collection essentiellement masculine c’est osé et ça dit quelque chose de Bernie en tant que designer. C’est fin et plein de témérité car il prend le risque que des hommes (pour les acheteurs européens) n’adhèrent pas forcément car ça pourrait leur sembler trop voyant, pas assez classique. Je pense que très vite ce genre de considération est jetée aux orties à la simple vue de ces vêtements aux coupes épurées mais non dénuées d’identité pour autant, minimalistes, modernes et avant-gardistes. Il dit lui même qu’il a voulu créer une collection avant-gardiste et je ne peux que le confirmer rien qu’en voyant le visuel.

Dans cette collection on sent l’équilibriste qui évolue avec raffinement entre deux continents l’Afrique (le Burkina Faso dont il est originaire) et la France. Le « produit final  » de cette collection est fort et riche d’identité et d’influence.

Lorsque la collection fut lancée j’ai adoré l’iconographie qui allait avec et qui me renvoyait à tellement d’époque et c’était agréable car il n’y a rien de pire dans la mode que d’être figé. L’intemporalité de cette collection la rend inclassable et indémodable.

C’était et ça l’est toujours une vraie bouffée d’air et on pouvait percevoir à quel point De La Sébure ce n’est pas juste une marque, c’est un art de vivre, une insolence utile et nécessaire pour ne pas devenir des moutons de Panurge. C’est la liberté de vivre selon ses envies et peu importe les carcans dans lesquels la société veut nous enfermer. C’est d’ailleurs paradoxal à cause du nom de la marque qui a une particule nobilaire, De la Sébure, ce qui fait qu’on s’attend à un classicisme exacerbé, voire ennuyeux.

Cette collection peut se résumer à FAIS LE SI TU EN AS ENVIE OU PORTES LA SI TU EN AS ENVIE.

Le JUST DO IT de la célèbre marque prend tout son sens chez De la Sébure.

La collection du nom de Spicy banquet annonce la couleur pour la suite et j’espère qu’il y en aura une car elle est audacieuse et magnifique cette première collection.

Il y a une délicate alchimie qui s’opère entre le bazin qui a un aspect froid, brillant et le wax qui vous éclabousse de couleurs avec ces imprimés.

L’intelligence de cette collection est de ne pas en avoir rajouté en détails ostentatoires, ornements ou autres. Les coupes sont simples et les détails délicats et subtils. Les réfractaires aux détails avant-gardistes et trop visibles y trouveront leur compte car ces derniers se fondent dans les couleurs et les matières. C’est là que se trouve la marque des esthètes, ils comprennent que la beauté se construit dans l’épure, le visible dans l’invisible au point de rendre presque évanescent les détails.

J’ai regardé longuement cette collection avant d’avoir cette analyse. J’espère en tout cas avoir compris l’esprit De La Sébure.

Je précise que même si la collection est masculine l’épure et le minimalisme des découpes sont adaptées aux femmes. C’est toujours charmant une femme qui chipe une pièce dans le dressing de son homme.

Mesdames, mesdemoiselles si vous souhaitez juste avoir le vôtre pour la beauté du vêtement et montrer à vos hommes que vous pouvez aussi être sublimes en De la Sébure sachez qu’il fait du sur mesure sur commande et fait même des pièces en grandes tailles. Il y a par contre un délai d’attente de deux à trois semaines mais je dis que ça vaut le coup.

D’ailleurs Shade Affogbolo Co-fondatrice de la marque Nash Prints it

IMG_0566

nous en fait superbement la démonstration dans ces deux ensembles De La Sébure qui lui vont à merveille.

Pour finir mention spéciale pour le choix du Mannequin qui est juste parfait pour incarner cette première collection. Il s’appelle Yacine Rahal et je dois dire que l’équipe ne pouvait pas faire un meilleur choix. Il m’a fait penser à Prince en plus, raison pour laquelle c’est lui qui illustre mon article.

Sa coupe afro-style un peu année 70/80, sa nonchalance élégamment affichée ( comme pour dire avec tout le respect que je vous dois je me fiche de ce que vous pensez parce-que je suis moi), son métissage à l’image de la collection spicy banquet qui correspond clairement à la volonté de Bernie Seb de fusionner ses deux identités africaines et européennes, fait de ce mannequin l’icone parfaite pour cette collection.

Les photos sont magnifiques par ailleurs, ce qui rend tout ceci totalement cohérent.

J’espère que vous aimerez cette collection autant que moi. J’espère que pour la prochaine Bernie ira encore plus loin. Longue et belle vie à cette nouvelle marque et UN GRAND BRAVO pour cette collection.

Même si sa collection semble sortie d’un autre temps , d’une autre époque, Voici quelques liens qui prouvent que De la Sébure vit bien avec son temps et vous permettront de prendre contact avec lui. Il est assez rapide à répondre et je dois dire que son écriture est très gentille et bienveillante. Je peux le préciser suite à notre échange.

website : www.delasebure.com 

Je vous dis à bientôt.

N’sqol mais surtout Nafi.

 


Toutes les photos et contenus de ce blog sauf mentions contraires, sont propriétés exclusives de l’auteur (N’sqol/Nafissath Abdoulaye). Merci de me contacter si vous désirez vous servir de mes photos ou textes.
Selon l’art. 9 du Code Civil tout abus des droits à l’image sera poursuivi sans avertissement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s